Musar

Château Musar est fondé en 1930 par Gaston Hochar, dans les caves d’un vieux château du 18e siècle surplombant la baie de Jounieh. Depuis les années cinquante, par suite d’une extension de ses installations, Château Musar abrite d’impressionnantes caves pouvant accueillir plus d’un million de bouteilles. Le Château Musar Rouge se caractérise par sa complexité et sa plénitude. Après un passage en cuve, le vin rouge est élevé entre 12 et 15 mois en fûts de chêne de Nevers. Il est assemblé dans sa troisième année, avant d’être mis en bouteilles et vieilli dans les caves pendant 4 ans. Le Château Musar est mis sur le marché dans sa septième année. On a alors un vin de garde à la charpente solide et bien équilibré. Le Château Musar Blanc est produit à partir d'anciennes variétés libanaises Obaideh et Merwah ancêtres du Chardonney/Chasselas et Sémillon. "Mes Blancs", dit Serge Hochar sont mes premiers rouges : ils doivent être servis à température ambiante, ils accompagnent agréablement la majorité des plats, ils sont plus complexes et souvent plus grands que tous mes rouges mais ils sont aussi beaucoup plus "difficiles". Chateau Musar a acquis une notoriété internationale lors de la "Wine Fair of Bristol" en Angleterre en 1979, où la presse spécialisée et les grands critiques de vins l’ont consacré comme la révélation de la foire. Cette réputation s’est confirmée par la suite dans la plupart des pays d’Europe, ainsi qu’aux Etats-Unis, au Canada, et dans certains pays asiatiques. Elle se confirme de nos jours, Château Musar ayant été classé 17ème marque mondiale de vins au classement de 'The World’s Most Admired Wine Brands 2018'. Aujourd’hui, grâce à l’audience de Chateau Musar et à sa réputation dans la presse internationale, le vin libanais est mondialement reconnu.

Musar : Château Musar Blanc 2012

43,99 €

Serge Hochar avait l’habitude de dire que ses blancs étaient le plus sérieux de ses vins, à boire à la température de la pièce, et pour accompagner presque tout.

Le Château Musar blanc est un vin unique. Elaboré de 2 cépages libanais très anciens – Obaideh et Merwah – cultivés à une altitude de 1300m sur les montagnes Anti-Liban, sur un sol calcaire. Les vignes ont été plantées il y a entre 50 et 90 ans, non-greffées, dans un région libre de phylloxéra.

Les vins sont comparés parfois à des vieux Graves blanc, riche et aromatique, ou des vins d’Arbois. A décanter si possible. 

    Musar : Château Musar Rouge 2006

    52,83 €
    Le dernier millésime que Château Musar vient seulement de sortir au printemps 2017. Habituellement, les vins du Château Musar sont "prêts" 7 ans après la récolte. Le millésime 2006 a dérogé à la règle, et il a fallu attendre 3 ans de plus pour que la maturation soit optimale. Les amateurs seront récompensés de leur patience pour ce millésime exceptionnel aux dires des spécialistes. Notes de dégustations : Dégustation: Une belle teinte de rubis profond avec beaucoup de cerises presque confites, de cassis et de canneberge au nez avec un soupçon de réglisse. Le palais a une explosion de fruits de haie avec des myrtilles et des cerises - c'est un millésime du Château Musar avec une excellente acidité et des tanins fins.
    • Rupture de stock

    Musar : Château Musar Rouge 2009

    55,48 €

    Le Chateau Musar 2009 est le mélange traditionnel d'environ un tiers chacun de Cabernet Sauvignon, Cinsault et Carignan. Le mélange a eu lieu 3 ans plus tard en 2012 et les vins ont passé un an en français Nevers fûts de chêne.

    Musar ne commercialise son grand vin que quand il est prêt à boire - il y a des violettes et des mûres, des petits fruits rouges du Cinsault; les épices, la réglisse et l'épine dorsale du Carignan, le cassis, la mûre l'élégance soyeuse du Cabernet Sauvignon.
    Il est prêt à boire, oui, mais il n'y a pas d'urgence "Jonathan Ray - The Spectator Magazine Avril 2016

      Musar : Château Musar Rouge 2010

      49,29 €

       Des Janvier l’an 2010 a été particulier. La neige est tombée une seule fois le 17 janvier, et la dernière pluie tombait le 23 février.

      Une intense chaleur au mois de mars a fait que la vigne a commence a fleurir début avril. Apres une floraison réussie il paraissait en mai et juin qu’on allait avoir la plus grosse vendange dans notre histoire.

      Mais, à partir de mi-juillet, Bekaa a subi une grosse vague de chaleur – températures moyennes de 40 degrés – et le raisin, au lieu de murir, a séché sur place. L’humidité naturelle du raisin a disparu, laissant une acidité très élevée ainsi qu’un fort taux de sucre.

      Le Cabernet Sauvignon a souffert plus que le Cinsaut et le Carignan ; nous avons perdu 45% du volume normal de Cabernet.

      La perte importante de volume pour le 2010 a pour conséquence que ce millésime sera vendu sur la base d’allocations seulement.

      • Rupture de stock

      Musar : Château Musar Rouge 2011

      64,31 €

      2009 a été une année mémorable dans la vallée de la Bekaa et un millésime de deux moitiés - avant et après la pluie!

      Ce millésime restera dans l'histoire comme l'année du déluge de deux jours Septembre - sans précédent depuis le début des relevés en 1870.

        Musar : Château Musar Rouge 2012

        46,64 €

        2012, une année de contrastes :
        Les mois de Janvier et Février sont très froids avec même de la neige, alors que le mois d’Avril apporte de la fraicheur et de la pluie. Déjà au 1er quinzaine de Mai les vignes sont très vertes avec un début de floraison. Un mois de Juin très chaud provoque une floraison très importante. Mais un Juillet avec 10 jours de canicule – le thermomètre monte jusqu’à 40 degrés – fatigue les vignes, et les feuilles deviennent pales.

        La vendange est nettement moins importante qu’espérée.

          Musar Jeune Rouge 2018

          21,99 €

          Chateau Musar a commencé à produire la gamme Musar Jeune des vins en 2006 à partir du fruit des vignes à faible rendement dans la vallée de la Békaa à environ 1000 mètres au-dessus du niveau de la mer. L'altitude maintient la température moyenne à 25 degrés Celsius et avec 300 jours de soleil par an, les raisins sont affinés à la perfection.

          Musar Jeune est un vin volontairement plus léger.

          Le raisin provient de vignobles certifiés biologiques. 

            Musar Jeune Rouge 2019

            21,11 €

            Chateau Musar a commencé à produire la gamme Musar Jeune des vins en 2006 à partir du fruit des vignes à faible rendement dans la vallée de la Békaa à environ 1000 mètres au-dessus du niveau de la mer. L'altitude maintient la température moyenne à 25 degrés Celsius et avec 300 jours de soleil par an, les raisins sont affinés à la perfection.

            Musar Jeune est un vin volontairement plus léger.

            Le raisin provient de vignobles certifiés biologiques. 

              Arak de Musar (50 cl)

              40,54 €

              L'Arack de Musar.

              Très belle bouteille pour cet arak de grande qualité, préparé à partir d'alcool de raisin de cinq ans ensuite distillé 4 fois. La quatrième distillation est effectuée avec des graines d'anis sélectionnées pour leur arôme.

              L'arak est ensuite vieilli une année dans des amphores en terre cuite qui contribue à son gout de réglisse, puis mis en bouteille. 

                Musar : Château Musar 2014

                43,99 €

                2014 a été une année mémorable puisque les montagnes du Liban n’ont pas été enneigées, combiné à l'absence de pluie ou de froid et seulement deux jours de tempête n'affectant pas plus de 20% du pays, créant un manque en eau. Début août, les vignes commencent à souffrir. La teneur en sucre du Cabernet Sauvignon a considérablement augmenté tandis que l'acidité était stable. Le cépage a perdu 40 % de son poids par manque d'humidité. Le Carignan a également été touché mais pas au même degré, tandis que le survivant de tous était, comme d'habitude, le Cinsault.